– Première Neige –

Tous les ans, la première neige m’émerveille. Parfois, un tapis blanc scintillant me surprend au réveil. Parfois, je surveille son annonce pendant plusieurs jours. Mais, je préfère de loin qu’elle me tombe sur la tête, sans que je m’y attende. Comme dans cette photo, capturée par l’Homme, il y a deux ans. Cette image résume exactement ce qui se passe dans mon cœur à chaque année. Le visage de notre Grande, pas si grande, incarne la quintessence de l’enfance qui s’enthousiasme.

Cette photo est importante pour moi, parce qu’il y a deux ans, je n’étais pas dans un état d’esprit très… contemplatif disons. Le doux et le beau était difficilement accessible. Je ne suis toujours pas certaine à ce jour si je dois porter le blâme. Paraîtrait-il que chaque humain décide avec quelle lunette il regarde la vie. Malgré tout, je savais que mon petit cœur d’enfant était encore là, bien enfoui sous l’interminable liste d’injonctions d’une jeune maman. Parce qu’en regardant cette photo, mon cœur a explosé de bonheur.

Cette année, la neige me surprend à la sortie de l’épicerie, cette fameuse tâche si redondante. Une petite neige toute légère. Trop gênée pour toucher le sol, elle semble remonter vers le ciel. Il n’y aura pas d’accumulation aujourd’hui. Ce n’est pas la neige mouillée pour faire un premier mini bonhomme de neige. C’est plutôt le type parfait pour admirer chaque flocon dans toute son unicité.

Je regarde mon cellulaire, pour être certaine que ma douce amie, à qui j’ai laissé la garde de mes enfants, n’est pas en détresse. J’espère bien me défaire de ce sentiment un jour. Ce sera le sujet de ma prochaine thérapie je pense. Bref, elle m’envoie une photo de 4 petits cocos, à nous deux ça nous fait 2 paires de jumeaux, en train de cueillir des flocons avec la langue. L’ultime sport hivernal des enfants.

Il ne m’en faut pas plus pour ralentir le pas et admirer la neige tout le long de ma petite marche. Dix petites minutes juste pour moi, à profiter pleinement du spectacle. Arrivée à la maison, tout le monde rentre bien au chaud. Les enfants ne le savent pas encore, mais je vais bientôt ouvrir la saison des chocolats chauds. Miam!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s