– La Colère – Épisode 1

[le lancé olympique du tricycle]

L’introduction est flou. Vague souvenirs d’un jour d’avril gris et froid. C’est le matin, la sortie extérieure quotidienne tire à sa fin. Tout le monde a faim et froid. Tranquillement on revient à la maison par la ruelle.

Soudainement, une résistance apparaît. Un conflit éclate. La Grande-pas-encore-troizan refuse de coopérer. Jusque là, rien d’anormal, la routine quoi! Elle est envahie par la colère, comme n’importe quel enfant de 2 ans. Je veux qu’elle lâche son tricycle. Elle ne le lâchera pas.

Là où ça devient intéressant, c’est quand la colère m’envahit à mon tour et prend le contrôle. Deux ouragans rentrent en collision. Au milieu, un tricycle qui part au vent. Littéralement. J’ai attrapé le tricycle et je l’ai lancé dans ma cour, par-dessus la clôture.

Dans l’oeil de la tempête, je réalise à quel point mon comportement est immature et inadéquat. Vite, vite, mes neurones ramènent à mon esprit quelques recettes lues ici et là. Se mettre à la hauteur de l’enfant. Le toucher. Parler d’une voix calme et posée.

Je prononce son nom avec toute la maîtrise de l’univers. C’est l’insulte suprême. Elle me hurle au visage toute sa rage et son indignation

Et.

Elle.

Me.

Gifle.

L’ouragan m’emporte. Ses pieds décollent de terre et elle se retrouve dans la maison à la vitesse de l’éclair. La finale est aussi flou que le début. Le pilote automatique embarque. Rentrer toute la tribu, les déshabiller, les nourrir, les coucher.

C’est sûr que ça a fini dans une chorale de pleurs quand les back-vocales sont rentrés. Il a dû y avoir une orgie de câlins et de bisous et d’excuses. Peut-être des explications.

Avec le recul, il y a beaucoup de belles leçons à apprendre ici. J’espère qu’au parc, si un ami lance son jouet par-dessus bord, elle saura s’affirmer avec autant d’aplomb. De mon côté, j’espère gagner en maturité et atteindre l’âge de raison en même temps que mes enfants.

J’ai maintenant une échelle pour évaluer la pertinence de sa colère et son ampleur légitime.

1= on ne veut pas partager
10= on a lancé ton tricycle

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s