– J’me Gère –

Tant bien que mal.Des fois, pas pantoute. La montée de la parentalité positive nous pousse à accueillir les émotions de nos enfants. Toutes. À bas les distinctions. Il n’y en a plus de positives ou de négatives. Elles sont toutes valides. Qu’en est-il de nos émotions de parents? J’ai souvent l’impression qu’elles ne subissent pas…

– Résolument Inconfortable –

Je n’ai jamais été du genre à prendre des résolutions pour la nouvelle année. J’ai accepté depuis longtemps que je n’ai pas une grande force de volonté! Jadis, dans mon ancienne vie, je me préparerais une longue liste d’objectifs à atteindre. Il y avait des rêves utopiques, des petits objectifs réalistes et des trucs farfelus…

– Auto-diagnostique –

Je marche d’un pas rapide. Je suis stressée. Peur d’être en retard. Peur que mes bébés pleurent sans arrêt jusqu’à mon retour. Peur que les personnes qui les gardent soient en panique. Je ne peux que projeter ma détresse sur elles. Pour la énième fois j’ai demandé de l’aide. Encore. Toujours. Un peu plus. Ce…

– Incubateur Conditionnel –

Avant même d’être fertile, je savais que ça serait compliqué. Une petite mutation, s’est glissée dans mon ADN. Rien qui ne m’affecte grandement, mais qui, sur toi, aurait pu être dramatique. Mais je ne te connaissais pas encore. Pendant que les adolescents de mon âge ne pensaient qu’à leur nouveau coup de foudre, moi je…

– La Perfection –

Pour la énième fois depuis ta naissance je te berce. Je me retiens de toutes mes forces pour ne pas troubler ton sommeil, si précieux. Je te dévore des yeux. Je mime mes caresses. La rondeur de ta joue, la douceur de ta peau, la longueur de tes cils devraient me ravir, mais me chavire….

– Pandémie Jour 1 –

Juste pour bien commencer ces 2 (premières?) semaines d’isolement, Ahmonbofis a eu une journée plutôt difficile. Une micro fièvre, possiblement un petit virus. Parce qu’il en reste quand même 20 938 autres que Celui-Dont-On-Prononce-Trop-Le-Nom. En résumé? Une journée normale, remplie de petites douceurs et de moments cocasses. Avec un koala dans les bras, littéralement 85%…

– Seule. ENFIN! –

14 mois. J’aurai eu besoin de 14 mois pour apprivoiser ma triade d’enfants. 14 mois, avant de passer une journée complète seule. J’entends par là, simplement une journée de travail de l’Homme. On est à la mi-janvier, c’est le blizzard. Je décide de garder le trio à la maison. Seule. Je suis toute aussi curieuse…

– Angoisse #1 –

C’est un doux vendredi d’été. Nous avons finalement notre congé de l’hôpital. L’Homme court presque pour sortir le plus rapidement possible. Dans sa hâte, je dois lui rappeler que j’ai le périnée qui traîne à terre d’avoir expulser notre précieux paquet d’amour, il y a à peine 48h. J’ai l’impression de m’être fait rentré dedans…

– Imposteur! –

J’ai commencé à travailler cette semaine et j’ai remarqué un mécanisme de défense dû à mon syndrome de l’imposteur (auto-diagnostique non-scientifique). J’aime avertir d’emblée les clientes que je suis nouvelle, donc probablement inadéquate. Ça me permet d’abaisser les attentes et de me détendre. Vous ne pouvez pas être déçues! Je vous avais averti que je…

– LE Titanic –

Avoir un enfant, ça change une vie. Avoir 3 enfants en 17 mois c’est une explosion nucléaire. Il y a quelque chose d’incroyablement déroutant dans ce nouveau rôle. Je suis maintenant une Maman. Maman pour la vie. Maman 24/7. Ma vision de cette nouvelle facette de ma personnalité évolue au fil des semaines, des mois….